vendredi 3 mai 2013

Communiqué de Nathalie Arthaud


Les travailleurs sont plongés dans le chômage et la misère, mais Hollande chérit les patrons

JPEG - 87.6 koLes représentants des entrepreneurs qui s’étaient baptisés les « pigeons » ont été ravis par les annonces que Hollande a faites lundi. L’un d’eux a déclaré : « Plus qu’une déclaration d’amour, ce sont des preuves d’amour que Hollande nous a données aujourd’hui » !

Eh bien, pour une fois, c’est une parole de patron qu’il faut croire ! Les preuves d’amour sont, en effet, en espèces sonnantes et trébuchantes avec l’allègement et la simplification de la taxation des plus-values de cession d’entreprise. Oui, les patrons peuvent dire merci à Hollande pour ce nouveau cadeau !


Cadeau qui s’ajoute aux 20 milliards annuels de crédits d’impôt inscrits au « pacte de compétitivité  », et à l’accord sur l’emploi qui légalise le chantage à l’augmentation du temps de travail, au blocage des salaires et à la mobilité forcée.


Sarkozy était le président des riches. Hollande est en passe de devenir le président des patrons. Il a perdu tout crédit dans les classes populaire et bat des records d’impopularité : il ne récolte que ce qu’il a semé !


Nathalie Arthaud

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire