mardi 3 février 2015

Pourquoi je n'ai pas voté le budget prévisionnel 2015

A l'ordre du jour du conseil municipal de lundi 2 février 2015, était mis au vote des conseillers municipaux le budget prévisionnel 2015 de la commune.

Voici mon intervention :



Je ne voterai pas ce budget communal 2015 qui entérine les baisses de dotations de l’État décidées par le gouvernement. Par cette politique, le gouvernement prive la commune d’autant de moyens d’intervention alors que celle-ci doit faire face à de plus en plus de dépenses dont le coût de la réforme des rythmes scolaires n'est pas le moindre.

Cette austérité se traduit par moins de services publics. C’est un des aspects des coups portés au monde du travail qui subit déjà un chômage de masse, des salaires insuffisants et en baisse et des impôts comme la TVA qui sont un véritable fardeau.

A quoi servent les sacrifices demandés, à redresser la situation du pays ? Nullement. Les coupes budgétaires d’aujourd’hui seront suivies d’autres. Dans le même temps, l'austérité ne s'applique évidemment pas aux grandes entreprises, puisque le gouvernement maintient aides et cadeaux fiscaux en tout genre, comme le CICE, qui ne crée aucun emploi, mais améliore la trésorerie de ces grands groupes capitalistes malgré la crise économique, creusant encore le trou de la dette.

Mon vote est un vote de protestation et de dénonciation de la politique que mène l’actuel gouvernement socialiste, en continuité des précédents gouvernements de droite.


0 commentaires:

Publier un commentaire