lundi 15 juin 2015

Rassemblement mercredi 17 juin pour exiger le relogement d'une famille

Les pouvoirs publics doivent trouver une solution de relogement pour les familles dont les enfants sont scolarisés à Saint Martin le Vinoux.
Destruction du camp, novembre 2012


En novembre 2012, des familles ont été expulsées du camp situé à côté de la Casamaures à Saint Martin le Vinoux. A l’époque, le maire dénonçait l’insalubrité des conditions de logement, et au nom de cette insalubrité décidait le démantèlement de ce camp.

Ces familles ont dû quitter ce lieu occupé depuis 2010, pour être installées dans des préfabriqués à Fontaine, qui ont été démantelés 4 mois plus tard. Elles ont dû trouver d'autres solutions, et finalement se sont retrouvées dans un squat à Fontaine, qui doit être démantelé fin juin.

Les enfants ont continué à venir à l’école à St Martin le Vinoux alors qu’ils vivent depuis juillet 2013 dans la rue, ou dans des squats d'où ils ils se sont fait expulser, vivant une situation de plus en plus précaire.

Au moment du démantèlement du camp de St Martin le Vinoux, le maire avait dit qu’il veillerait particulièrement aux familles dont les enfants allaient régulièrement à l’école. 

RESF (Réseau Éducation Sans Frontières) de St Egrève et St Martin le Vinoux organisent mercredi  17 juin à 16h un rassemblement 2 rue du 26 mai à St Martin le Vinoux pour exiger le relogement d'une famille avec 5 enfants scolarisés dans notre ville depuis plusieurs années. j'y serai présente.

Les responsables politiques savent se mobiliser quand il s’agit d’aller chercher des crédits, de dire non à la Rocade Nord, ou d’attirer telle ou telle entreprise. Ils doivent trouver des solutions de logement correctes et pérennes pour que ces cinq élèves puissent poursuivre normalement leur scolarité.
Christine Tulipe