lundi 2 novembre 2015

Expulsion de familles Roms à Echirolles

Communiqué de Chantal GOMEZ, au nom du groupe Lutte Ouvrière Echirolles

"Je tiens à exprimer mon indignation et mon écœurement suite à l’expulsion policière des roms du rond-point Géo Charles, jeudi dernier, à la veille de la trêve hivernale.

Des dizaines de pauvres, des enfants, des femmes et des hommes n’avaient que ce camp de fortune, en bordure d’autoroute, pour se mettre à l’abri de l’hiver.

La responsabilité du Maire qui se réclame d’un “humain d’abord” est choquante mais elle ne dédouane ni le Préfet, représentant d’un État qui n’assume pas sa mission d’hébergement d’urgence, ni les communes riches de l’agglomération qui ne veulent surtout pas de pauvres chez elles. Comme si on ne pouvait pas héberger ces personnes dans des conditions dignes, dans toute l’agglomération, au besoin en réquisitionnant des logements vides.

Que le Front National en rajoute en se félicitant de cette expulsion doit nous faire réfléchir aux conséquences de tels agissements".


Je m'associe pleinement à cette déclaration.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire