jeudi 21 janvier 2016

Une mort révoltante !

Sur les hauteurs de Saint-Martin-le-Vinoux, au dessus de la route de Clémencière, un homme sans-domicile de 40 ans vient de mourir dans l'incendie de son abri.

Abris précaires d'un camp de Rom

Ce drame nous rappelle que depuis des années, des hommes, des femmes et même des enfants n'ont aucun hébergement, y compris en plein hiver. Le manque de logements, de places d'hébergement, mais aussi pour certaines personnes comme sans doute pour cet homme, les conditions d'accueil draconiennes dans les foyers d'urgence, ont pour résultat des conditions de vie extrêmement dures.

C'est une conséquence de cette société où à l'échelle mondiale, comme vient de le calculer une ONG, 62 individus détiennent autant de richesses que les 3,5 milliards de personnes les plus pauvres.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire