mardi 21 juin 2016

Face aux menaces gouvernementales, manifestons le 23 juin

Communiqué de Nathalie Arthaud

Après avoir tenté de forcer les directions syndicales à annuler leur appel à manifester, après avoir proclamé qu’il ne tolèrerait pas la manifestation syndicale appelée le 23 juin à Paris, le gouvernement a dû finir par l’autoriser, bien que sur un parcours réduit.

Le président et le Premier ministre refusent de reculer sur le fond et proclament qu’ils maintiendront la loi travail. Mais ils ne peuvent mettre fin à la colère et au dégoût croissant des travailleurs envers leur gouvernement.

Valls s’affirme pour la manière forte et démonstrative, mais il ne fait qu’augmenter son discrédit et démontrer qu’il ne peut faire taire l’opposition à la loi travail.

La meilleure réponse que les travailleurs puissent donner aux gesticulations et aux menaces gouvernementales sera de continuer à manifester contre cette loi. Lutte ouvrière appelle à participer nombreux aux manifestations du 23 et du 28 juin, à Paris comme dans les autres villes.

Nathalie Arthaud

Deux journées de manifestations sont prévues pour le jeudi 23 et le mardi 28 juin.

A GRENOBLE - MANIFESTATIONS :
Jeudi 23 juin : 14h - Place Félix Poulat
Mardi 28 juin : 14h - Gare SNCF