lundi 10 juillet 2017

General Electric sabre les emplois

Le bruit courait depuis un certain temps alors que tout était gardé dans le secret d'un document confidentiel... Général Electric (ex-Alstom) a annoncé un vaste plan de suppressions d'emplois, 570 au total en Europe dont 345 rien que dans l'usine de Grenoble qui produit pour le marché hydroélectrique, soit 43 % des effectifs grenoblois !

Jusqu'où ira l'hémorragie des licenciements et les ravages du chômage ?

Il n'y aura pas d'autres choix que d'imposer l'interdiction des licenciements à ces grands groupes qui n'en finissent plus d'engraisser leurs actionnaires quitte à laisser des familles entières sur le carreau. Il faudra aussi contrôler ces mêmes capitalistes qui n'ont de comptes à rendre à personne et surtout pas à ceux qui triment pour leurs profits, quitte à réquisitionner leurs entreprises sans indemnités, ni rachat !