mercredi 6 décembre 2017

Baisse des APL, moins d'argent pour les HLM, une catastrophe pour les quartiers populaires

Tribune parue dans "Le Bref", journal d'information municipal - Décembre 2017 
 Le gouvernement s'en prend une nouvelle fois à la population la plus pauvre : En diminuant l'APL, tous les habitants des quartiers ouvriers seront touchés par une dégradation de leur cadre de vie.

Car, même s'il dit qu'il y aura une baisse équivalente des loyers en HLM, donc que les locataires ne seront pas touchés, cette mesure va diminuer énormément le financement des HLM. Les conditions de vie de tous vont se dégrader : Les budgets consacrés à l’entretien des cités seront réduits, le personnel encore moins présent, le ménage fait moins souvent, des opérations de rénovation annulées... Cela aura inéluctablement des répercutions sur l'ensemble de ces quartiers.

Comme dans le même temps, les subventions aux municipalités diminuent, les mairies des villes populaires n'auront pas les moyens de compenser cette dégradation.

Oui, le gouvernement organise le siphonnage des finances publiques en faveur du grand patronat et des plus riches. Alors, travailleurs, c'est tous ensemble qu'il faudra taper du poing sur la table pour modifier cette politique de cadeaux aux plus riches.

Christine Tulipe – Lutte ouvrière, faire entendre le camp des  travailleurs

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire