mardi 12 décembre 2017

Non à la dégradation des conditions de travail du personnel des services techniques de la commune


Lors du conseil municipal du 11 décembre, nous avions à voter, entre autres, pour deux délibérations concernant les conditions de travail du personnel communal, sans d'ailleurs que cela soit mis en évidence dans les notes fournies par la majorité municipale avant ce conseil :

Réorganisation du temps de travail des agents des services techniques 

 

Je suis opposée à cette réorganisation du temps de travail du personnel des services techniques.

Car elle signifie une dégradation significative des conditions de travail de ces agents communaux. En raccourcissant légèrement le temps de travail quotidien, ces agents, qui jusqu'à présent bénéficient d'un vendredi de congé sur deux, n'auront plus qu'une journée de récupération par mois, pas forcément le vendredi, et selon nécessité de service. Pour ceux qui n’habitent pas la commune, il faudra engager des frais supplémentaire pour effectuer un aller-retour supplémentaire.

La commune peut faire en sorte de pallier aux éventuelles problèmes que peuvent poser les horaires actuels sans dégrader les conditions de travail des agents des services techniques. 



Organisation des astreintes

 

Ces astreintes fonctionnent et existent déjà. Il nous est donc demander par cette délibération d’établir un cadre et de l'approuver. Mais pourquoi ne pas nous informer de ce qui va changer par rapport à ce qui existe actuellement ?

S'il n'y a aucune différence, alors nous avons juste à voter une sorte de régularisation officielle. Mais s'il y a des différences, il est important que nous le sachions pour pouvoir nous prononcer.

En ce qui concerne les astreintes d'hiver (je cite) "sur la période allant de la dernière semaine à cheval sur novembre - décembre à la dernière semaine à cheval sur février - mars", elles sont raccourcies de 4 semaines, puisqu'elles commencent 2 semaines plus tard, et se terminent 2 semaines plus tôt que ce qui se faisait jusqu'à présent. [En fait elles sont raccourcies de 2 semaines et non pas de 4, comme l'a précisé le maire au cours du conseil].

Conséquence N°1 : s'il neige dans la deuxième quinzaine de novembre, comme cette année, ce sera donc hors période d'astreinte d'hiver. Idem pour la première quinzaine de mars. Comment ferez-vous pour assurer le déneigement ?

Conséquence N°2 : le personnel soumis aux astreintes va perdre de l’argent (2 astreintes à raison d’environ 150 €).

Je souhaite donc mettre au vote un amendement pour modifier les dates de début et de fin des astreintes d'hiver...


Au cours de la discussion le maire a précisé que la perte pour le personnel concerné ne serait que de 20 euros, et suite à ma remarque signifiant que cela n'est tout de même pas négligeable, il m'a répondu que les agents pourraient travailler un peu plus l'été pour compenser].

0 commentaires:

Publier un commentaire