lundi 22 janvier 2018

Macron, à plat ventre devant les riches et dur envers les migrants


Macron dit mener vis-à-vis des migrants une politique alliant "humanité" et "efficacité". En fait, il agit contre les migrants comme il agit contre tous les travailleurs : avec l’hypocrisie et la hargne d’un fidèle serviteur des riches.

Cette politique de plus en plus dure concerne tous les travailleurs car elle remet en cause un droit vital qui nous est commun : celui de circuler et de s’installer librement.

S’il y a des assistés dans notre société, ce sont ces grandes familles bourgeoises qui sont entretenues, au premier sens du terme, par des armées de travailleurs.

C’est pour servir cette classe sociale, faire diversion et diviser les exploités que tous les politiciens font des migrants "un problème".

S’il y a des assistés dans notre société, ce sont ces grandes familles bourgeoises qui sont entretenues, au premier sens du terme, par des armées de travailleurs.

Alors, ne tombons pas dans le piège. Reconnaître les migrants comme des frères de classe et de combat, imposer la liberté de circuler et de s'installer, c'est l'intérêt commun de tous les travailleurs.


Cliquez pour télécharger cet éditorial de Lutte Ouvrière

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire