dimanche 17 mars 2019

Manifestons mardi 19 mars !

Lutte ouvrière appelle à participer à la journée de mobilisation et de grève du 19 mars.
 
"Dans un contexte où la précarité s’aggrave partout, la nécessité de gagner l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, l’égalité femmes-hommes et un véritable droit à l’éducation et à la formation devient primordiale", indique le communiqué commun des syndicats FO, CGT, Solidaires et les organisations de jeunesse UNEF et UNL.

Effectivement, la cherté de la vie et le chômage sont les deux fléaux qui frappent les travailleurs et pourrissent leur existence quotidienne. Dans le même temps, la fortune des plus riches, des actionnaires, des possédants explose. Le grand capital prélève une part toujours plus grande des richesses créées par les travailleurs. Et l’accès des plus modestes aux soins, à l’éducation, aux transports, au logement est sacrifié. Il est donc indispensable que le monde du travail impose ses exigences vitales.

Avec le mouvement des gilets jaunes, une partie du monde du travail a relevé la tête contre cette dégradation continue des conditions d’existence.

Cependant, si cette mobilisation a démarré à la mi-novembre, il a fallu attendre pour que la CGT appelle à "travailler les convergences avec les gilets jaunes", qu’elle avait accusés au départ d’être manipulés par l’extrême droite ou le patronat.

Sans illusions sur la volonté réelle des directions syndicales, les travailleurs qui feront grève et participeront aux manifestations le 19 mars auront raison de saisir cette occasion de montrer leur mécontentement, leur opposition à la politique gouvernementale et patronale, et d’exprimer leurs revendications. Ils pourront aussi affirmer leur volonté d’engager la véritable lutte, sans attendre que le signal vienne d’en haut !


A Grenoble : rendez-vous à 10 h Gare SNCF